Les partenaires

Depuis de nombreuses années, un grand nombre de partenaires et amis ont contribué à enrichir le plaisir du partage de la polyphonie cher au chœur Nancy Ducale :

Instrumentistes

  • Sébastien Schléret, Trompettiste. Il débute la trompette à 8 ans au Conservatoire de Nancy avec Daniel Chopinez, puis Dino Tomba. Il y obtiendra un premier prix de Trompette et de Musique de Chambre. Il se perfectionne ensuite dans le Val-de-Marne auprès de Michel Barré. Lauréat du Concours Européen du Jeune Trompettiste en 1993, il se consacre principalement à l’enseignement de son instrument aux Conservatoires d’Épinal puis de Nancy. Musicien polyvalent, il se produit aussi bien avec orgue que dans les formations qu’il fonde avec ses amis (Quatuor Cébaré, Stan Brass Quintet).
  • Jean-Marie Baudour, Violon. Il débute le violon auprès de Rodrigue Milosi au Conservatoire National de Région de Caen, où il obtiendra en 1998 les Médailles d’Or de Violon et de Musique de Chambre à l’unanimité et avec félicitations du jury, puis le Prix d’Excellence en 1999. Après avoir rejoint la classe de Gérard Jarry au Conservatoire Mozart de Paris, il intègre en 2000 le Conservatoire National Supérieur de Musique et Danse de Lyon dans la classe d’Annick Roussin et Laurence Ketels et y obtiendra en 2004 le Diplôme National d’Études Supérieures Musicales avec la mention très bien. Parallèlement à son premier poste au sein de l’Orchestre de Chambre des Pays de Savoie, il est admis en 3e cycle de perfectionnement du Mer – en – CNSMD de Lyon en 2005. Après avoir été nommé Violon Solo du Festival Lyrique ainsi que de l’Ensemble Orchestral Contemporain de Lyon, et après de nombreux remplacements auprès des Orchestres Nationaux de Lyon et Strasbourg et des Opéras Nationaux de Paris et Lyon, il est Second Soliste des Premiers Violons de l’Opéra National de Lorraine depuis 2011.
  • Anne-Laure Martin, Violon. Elle intègre la classe de violon de Jean Estournet et Kasimiertz Olechowski, puis de Vladimir Nemtanu au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Lyon, où elle obtient en 2005 son Diplôme National d’Études Supérieures Musicales. Elle complète ensuite sa formation dans la classe de Raphael Oleg puis Rainer Sonne à l’Universität der Künste de Berlin. Elle obtient le diplôme de cette université avec mention très bien en février 2008. Au cours de sa formation, elle a déjà l’occasion de jouer au sein d’orchestres, comme l’Orchestre National de l’Opéra de Lyon, l’Orchestre national de Lorraine en 2008, ou elle est appelée en tant que co-soliste. Elle réussit en mai 2008 le concours pour intégrer l’Orchestre symphonique et lyrique de Nancy. Son goût pour la musique baroque l’a amenée à rencontrer François Fernandez, Odile Edouard, Patrick Cohen Akenine et Stéphanie Pfister.
  • Sylvain Durantel, alto. Passionné par le Japon, Sylvain Durantel  a donné de nombreux concerts au sein de l’Ensemble Monsolo, avec Samika Honda, Julien Lazignac et Emmanuel Christien. Il a étudié l’alto avec Françoise Gnéri et Bruno Pasquier au CNSM de Paris et obtenu un 1er Prix avec félicitations avant d’effectuer un cycle de Perfectionnement. Après avoir obtenu les 1ers Prix mention très bien en musique de chambre et quatuor à cordes dans le même établissement (classes de Vladimir Mendelssohn et de Jens McManama), il a suivi l’enseignement du Quatuor Ysaÿe au CRR de Paris, ainsi que des masterclass de ProQuartet. Depuis 2015, il partage l’affiche du spectacle La Cuisine à l’alto avec la cheffe pâtissière Eléonore Christien, le récitant François Castang, et le pianiste Emmanuel Christien. Il est alto solo de l’Orchestre de Douai et membre de l’Orchestre Symphonique et Lyrique de Nancy
  • Annabelle Dodane, Alto. Issue d’un parcours classique, elle est diplômée de la Musickhochschule de Saarbrücken dans la classe de Diemut Poppen. Elle s’intéresse depuis à de nombreux styles de musique et développe des collaborations avec des musiciens de jazz et de musique improvisée (ensemble Azéotropes, Quintet de Jan Vaneck, Françoise Toullec, Archipel Nocturne), des compagnies de théâtre (No Man’s Land, Le Gouffre d’en haut). La musique de chambre et la musique symphonique sont aussi une part importante de son activité.
  • François Oechslin, Violoncelle. Né à Bâle a fait ses études musicales à la Musikakademie de cette ville ainsi qu’à l’école Normale de musique de Paris. Membre de l’orchestre symphonique et lyrique de Nancy depuis 1984 il donne également des cours de violoncelle à l’APM de Villers les Nancy.
  • Isabelle Le Boulanger, violoncelliste. Second soliste au sein de l’Orchestre Symphonique et Lyrique de Nancy. Elle obtient son diplôme d’études musicales ainsi qu’un diplôme de concert dans la classe de Laurent Lagarde au Conservatoire National de Région de Dijon. Elle se perfectionne ensuite dans la classe de Véronique Marin – Queyras au Conservatoire National de- Région de Rueil-Malmaison. Elle intègre en 2008 le Conservatoire Royal de Musique de Bruxelles dans la classe de Marie Hallynck et en ressort avec un master d’interprétation avec grande distinction. La jeune violoncelliste est alors lauréate du concours international Edmond Baert de Bruxelles. Elle a également été invitée à se perfectionner à l’Académie Gustav Mahler à Bolzano, où elle a donné des concerts de musique de chambre et d’orchestre. Sa passion pour l’orchestre l’a poussée à intégrer plusieurs orchestres de jeunes tels que l’orchestre Français des jeunes, l’Orchestre des Jeunes de l’Union Européenne et le Gustav Mahler Jugen dorchester, avec lesquels elle participe à de nombreuses tournées et projets avec des personnalités telles que Vladimir Ashkenazy, Sir Colin Davis, Gianandrea Noseda, Daniele Gatti, Itzhak Perlman, Pinchas Zukerman, dans les plus grandes salles de concert telles que le Carnegie Hall, le Boston symphony hall, le Royal Albert Hall de Londres, le Concertgebouw d’Amsterdam, le Konzerthaus de Berlin, le grand hall de l’exposition universelle de Shangaï. Désireuse de se perfectionner à l’orchestre et de s’ouvrir à différentes cultures, Isabelle a intégré l’orchestre philharmonique de Essen en Allemagne, puis l’orchestre symphonique de la radio de Berlin, sous la direction de Marek Janowski, avec lequel elle s’est produite notamment dans la prestigieuse salle de la Philharmonie à Berlin. Férue de musique de chambre, elle fait partie du duo Cardellino avec sa soeur jumelle, Claire Le Boulanger.
  • Jean-Marc Illi, timbaliste. Il a étudié le hautbois, la percussion, l’analyse musicale, l’histoire de la musique, l’écriture au Conservatoire de Nancy puis au Conservatoire Supérieur de Paris pour certaines de ces matières, parallèlement à des études universitaires à l’Université de Paris-Sorbonne puis à celle de Lyon-Lumière ; docteur es-lettres et arts, il est enseignant en musicologie à l’Université de Lorraine depuis 1983, jouant régulièrement dans plusieurs ensembles musicaux de la région, dirigeant depuis 1985 l’Harmonie Nancéienne, intervenant à la radio, donnant par ailleurs des conférences, et composant à l’occasion pour le cinéma et pour le concert, des oeuvres chorales et instrumentales.
  • Clément Lagier (Piano). Il obtient son certificat d’études musicales au Conservatoire de Nancy en piano dans la classe d’Odile Ledieu, en formation musicale et en musique de chambre. Actuellement étudiant en 3e cycle d’orgue, il est également professeur de solfège et d’éveil musical à l’école de musique de Liverdun, et Varangéville. Pianiste accompagnateur de différents choeur depuis 2010.
  • Wen Xian YE(Piano).  Après 2 années passées en tant que professeur de piano à l’institut Taizhou de l’école normale de Nankin (Chine), Wen Xian décide de venir en France pour se perfectionner. Au terme de sa 1ère année au Conservatoire de Nancy, elle obtient son DEM de piano dans la classe d’Odile Ledieu. Elle est aujourd’hui professeur de piano à l’école de musique de l’Association pour la promotion et l’enseignement de la musique (A.P.E.M., Laxou). Elle est aussi étudiante au classe d’accompagnement de piano du conservatoire de Nancy et au Centre de Formation supérieure des Enseignants de la Danse et de la Musique (Cefedem) de Lorraine pour obtenir le DE de piano.
  • Judith JOCHYMSKI(Piano)
  • Amélie LAROSE(Piano). Médaille d’or de piano et de solfège DFE de musique de chambre et de culture musicale. Accompagnatrice de la chorale d’enfants « les Mirabelles ».
  • Olivier LAGRANGE(Piano). Premier prix de piano du conservatoire de Paris.
  • Corinne GIULIANI(Piano). Premier prix de formation musicale, D.E. de pédagogie piano, Médaille d’or de musique de chambre, Médaille d’or du Conservatoire supérieur de Paris.
  • Dominique BRÉDA(Orgue). Titulaire des orgues de Saint-Vincent Saint-Fiacre à Nancy. Titulaire des orgues de Saint-Léon à Nancy.
  • Virginie SOUMOY-CALBON(Piano). Prix supérieur interrégional de piano.
  • Jean-Luc DELARUELLE(Orgue). Titulaire des orgues de Saulxures-lès-Nancy.
  • Alain DELHOTAL (Harmonica)

Solistes

  • Floriane GRANDIDIER (Soprane). Agrégée de musique, elle a travaillé le chant avec Robert Dumé et a obtenu un premier prix de chant aux Jeunesses Musicales de France. De nombreux autres prix jalonnent sa jeune carrière : prix de piano, d’harmonie, de solfège… Elle a chanté dans les chœurs d’opéra aussi divers que « Carmen » de Bizet, « Falstaff » de Verdi ou encore « Dialogue des Carmélites », de Poulenc.
  • Philippe BARTH (Alto). Après des études de violoncelle au CNR de Nancy et Metz, Philippe Barth débute le chant auprès de Nicole Nussbaum et Monique Zanetti avant d’intégrer durant un an la Maîtrise d’adultes de Versailles. Depuis son prix de direction il dirige l’ensemble nancéien Cantus Firmus. Philippe Barth est actuellement professeur de chant pour la Maîtrise de la Cathédrale de Metz et travaille régulièrement avec des ensembles tels qu’Arsys Bourgogne, l’Ensemble Huelgas, Les Jeunes Solistes, l’Ensemble William Byrd et l’ensemble messin Paschal de l’Estocart.
  • Robert BOSCHIERO (Alto). Après avoir obtenu un Premier Prix de chant et d’art Lyrique au Conservatoire de Nancy, Robert Boschiero intègre l’École d’Opéra du « Royal College of Music » de Londres sous la direction d’Edgar Evans (de Covent Garden) et d’Alistair Graham (de l’Académie de Musique de Vienne). Il décide de s’orienter vers l’enseignement du chant et parfait sa formation en France et à l’étranger. Après avoir chantè baryton basse pendant 25 ans, il renoue aujourd’hui avec la tradition baroque et chante alto masculin. Son expèrience du chant lui confère un timbre riche et chaleureux dans ces deux registres qu’il conjugue harmonieusement.
  • Agnès LAVIGNE-CATTENOZ (soprano). Elle étudie le chant avec Anne Wenger (méthode de chant Vasilesco-Labriet) et aborde le répertoire sacré avec autant de plaisir que le répertoire d’opéra. Elle a chanté sous la direction de chefs tels que Richard Bianco, Jean-Pierre Burtin, François Legée ou Erwin List et prépare cette année les rôles de Fiorella (Offenbach: les Brigands) et Eurydice (Offenbach: Orphée aux Enfers), après avoir chanté le rôle d’Hélène (Offenbach: la Belle Hélène) en 2002 et 2003.
  • Caroline MICHEL (alto). Né en 1982, elle commence la musique par des études de flûte à bec puis de hautbois baroque. En 1996, elle débute le chant à la maîtrise de la Cathédrale de Metz sous la direction de Christophe Bergossi, puis intègre, en 1998, le chœur La Psalette de Lorraine, dirigé par Florent Stroesser et le chœur Cantus Firmus dirigé par Philippe Barth. Elle participe à la création contemporaine de Patrick Marcland, « maldoror », et suit plusieurs Master Class avec Pierre Cao et Jaume Miranda. Parallèlement à ses études scientifiques, c’est avec Roselyne Allouche et Philippe Barth qu’elle poursuit sa formation vocale. Caroline Michel se produit régulièrement en soliste au sein de la Maîtrise de Metz, de la Villanelle et à certains offices ou concerts donnés par Norbert Pétry.
  • Jean-François HURIET (Ténor). Professeur certifié d’éducation musicale, il pratique le violoncelle et le chant. Ses professeurs au Conservatoire National de Région de Nancy furent Henri Huvenne, Jacqueline Brumaire, Christiane Stutzmann et Danielle Chlostawa. Il a été Petit-Chanteur à Nancy (Sainte-Jeanne-d’Arc) et à Épinal, puis second ténor dans les Chœurs supplémentaires des Opéras de Metz et de Nancy. Il a ainsi participé à 44 opéras et opérettes. Il a chanté sous la direction de chefs tels que : John-Eliot Gardiner, Emmanuel Krivine, Henri Lewis, Philippe Corboz, Fernando Eldoro, Jérôme Kaltenbach. Passionné d’Art Lyrique, il a mis en scène 270 élèves et dirigé de 25 à 40 musiciens dans 8 opérettes du répertoire français en 10 ans.
  • Érik de MAUTORT (Basse). Médecin, il fut tout d’abord comédien amateur. Il s’essaya au chant dans « L’Opéra de Quat’Sous » de Kurt Weil. Prenant goût à ce genre, il suit l’enseignement de Simone Codinas puis de Marguerite Caron et se spécialise dans l’opérette en interprétant les principaux rôles de baryton dans dix ouvrages de Jacques Offenbach. Citons Jupiter dans « Orphée aux enfers », le Général Boum dans « La Grande Duchesse de Gérolstein », Calchas dans « La Belle Hélène »…. Ceci ne l’empêche pas de se distinguer dans des ouvrages plus sérieux, abordant Mozart, Verdi, Donizetti et Rossini au concert, L’enfant et les Sortilèges de Maurice Ravel et Treemonisha de Scott Joplin à la scène.

Orchestres

  • Orchestre à cordes du Centre d’éveil musical de Saint-Dié-des-Vosges : sous la responsabilité de Véronique Vallée, directrice. Cet orchestre est constitué des professeurs de cordes et d’élèves enfants et adultes.
  • Les Plaisirs Enchantés (Baccarat) direction Éric Rambour.
  • Orchestre Nancy Ducale composé d’amis instrumentistes.
  • La Gayette

    La Gayette (Nancy). Groupe instrumental amateur, pratiquant principalement la musique Renaissance et baroque. La Gayette compte entre 5 et 7 musiciens qui jouent de la flûte à bec (sopranino et contrebasse en ut) et du psaltérion.

  • Orchestre Philharmonique Européen de Petrozavodsk (Directeur artistique : Hugues Reiner). Hugues Reiner s’est donné pour mission d’aider les orchestres des pays de l’Est. D’année en année, il monte tournées et concerts afin de tenter d’assurer à ces orchestres des revenus plus en rapport avec la qualité de leur prestation.
  • Association Musicale et Folklorique de France. Harmonie constituée de 25 musiciens amateurs, qui donne des concerts dans le cadre d’actions entreprises par le Comite des Fêtes et Animations de la ville de Nancy, l’Addam 54, les commissions de quartier, la Sainte-Cécile, etc.

Chœurs

  • Les Mirabelles (Chœur d’enfants). L’amitié liant les deux Chefs de choeur et le désir de parrainer les enfants ont poussé Nancy-Ducale à des prestations communes avec « Les Mirabelles ».
    La chorale d’enfants « Les Mirabelles » a été créée en 1988 par Anne Burger, pour permettre à des enfants, dès l’âge de 4 ans, de bénéficier d’une formation au solfège, d’un éveil à la musique et de s’initier au chant choral à travers des oeuvres classiques.
    Ainsi, après avoir interprété l’intégralité des « Quatre Saisons » de Vivaldi, adaptées et mises en parole par le Chef de choeur, les enfants sont allés chanter « La Moldau » de Smetana à Prague. Ils ont eu la chance d’être accompagnés par l’Orchestre Philharmonique européen, dirigé par Hugues Reiner, à l’Hôtel de Ville de Nancy et à l’Abbaye des Prémontrés de Pont-à-Mousson.Pour faire suite à « La Symphonie du Nouveau Monde » de Dvorak, qui a conduit en 2002 la chorale au Canada, les Mirabelles ont étudié l’intégralité de la Symphonie Pastorale de Beethoven, également adaptée et mise en paroles par leur ch ef de choeur. Ce travail s’est concrétisé par une tournée de concerts en juillet 2003 à Prague, Berlin et Bonn, ville natale du compositeur. Pour 2004, le thème retenu est celui des animaux, avec l’adaptation du Carnaval des animaux de Saint-Saëns.

Compagnie théâtrale

Soutiens financiers