Mi fugue mi raison (2001)

Première partie

La fugue ou écriture en imitation dont la forme élémentaire est le « canon ».

Canon

  • Nu, nu, nu. M. Praetorius (1571-1621).
  • Vamo di core, triple choeur. W. A. Mozart (1756-1791).

Fugue

  • Jauchzet, frohlocket (premier choeur de l’oratorio de Noël). J.-S. Bach (1685-1650).
  • Le Messie : And the glory of the Lord, Hallelujah. G. F. Haendel (1685-1759).
  • Ich lasse dich nicht, double choeur. J. Ch. Bach (1642-1703).
  • Stabat Mater. Th. Gouvy (1819-1898).

Seconde partie : Raison

« La musique est une science physico-mathématique ; le son en est l’objet physique, et les rapports trouvés entre les différents sons en font l’objet mathématique et géométrique » (Musique raisonnée, J. Ph. Rameau).

  • Musique raisonnée : Laboravi, J. Ph. Rameau (1683-1764).
  • Musique des Lumières : Orphée et Eurydice (extraits), Ch. W. Gluck (1714-1787)
  • Musique maconnique : La flûte enchantée (extraits), W. A. Mozart (1756-1791).